Vertus et utilisation du Romarin (Rosmarinus officinalis) - Béatrice Svitone Naturopathe Vincennes
En Grèce, le romarin était reconnu pour avoir une action stimulante sur les fonctions mentales, plantes aux multiples vertus et utilisé en cuisine
Romarin, Rosmarinus officinalis, l'herbe aux couronnes, tonique, stimule mémoire, rhumatisme, acné, déprime, antispasmodique, stimulant fonction mentale, tisane digestive, vin médicinal, fatigue, antioxydant, protecteur hépatique, detoxifiant, gemmothérapie
2490
post-template-default,single,single-post,postid-2490,single-format-standard,qode-social-login-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.1,fs-menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive

Vertus et utilisation du Romarin (Rosmarinus officinalis)

Le romarin est une plante originaire du bassin méditerranéen de la famille des Lamiacées, plante vivace et traditionnelle de tous les jardins potagers. L’avantage est qu’il ne demande pas de soins et reste disponible toute l’année. Il n’est donc pas utile d’en faire de grosses provisions. Une fois cueilli il suffit de le laisser sécher quelques jours à plat puis soit vous prélever les feuilles soit vous le laissez en rameaux entiers.

Le romarin est une plante toujours verte de forme buissonnante avec des feuilles semblables à des aiguilles vert foncé. Il fleurit d’avril à mai en produisant des petites fleurs bleu ciel que l’on peut utiliser en tisane.

Surnommé l’herbe aux couronnes, il a été vénéré dans plusieurs civilisations. Symbole des fêtes, nuptiales ou funéraires, il était utilisé pour confectionner des couronnes. Tout d’abord destinées à parer les jeunes épouses lors de la cérémonie, ces feuilles ont par la suite orné les têtes des étudiants en Grèce, car le romarin était reconnu pour avoir une action stimulante sur les fonctions mentales.

Ses vertus

Le romarin est un tonique efficace qui stimule la mémoire et retarde les troubles de la sénescence. Il tonifie le cœur et le foie. C’est une excellente plante digestive, réchauffante capable de combattre les petits rhumes, sinusites, maux de tête et d’estomac ou de coliques du ventre.

Regorgeant de flavonoïdes, il a en premier lieu une action antispasmodique et stimulante. Il est utilisé pour soulager les tensions, qu’elles soient d’origine musculaire ou nerveuse. C’est la raison pour laquelle il est volontiers préconisé lors de fatigues et de déprimes passagères.

Avec un fort pouvoir antioxydant, il tend à limiter l’action des radicaux libres responsable du vieillissement. Il participe à la protection de la membrane cellulaire et déclenche un effet détoxifiant. En favorisant l’élimination des toxines à travers le travail hépatique, le romarin joue un rôle dynamisant sur votre corps.

Le romarin soulage efficacement les douleurs rhumatismales. Quelques frictions de son huile essentielle permettent aux articulations ankylosées de retrouver une seconde jeunesse.

Son utilisation

En cuisine : Du fait de sa rigidité il fonctionne parfaitement pour griller des viandes tel que l’agneau, le lapin, le gibier, le porc ou la volaille. Il accompagne parfaitement les légumes tels que les courgettes, aubergines, champignons pomme de terre ou légumes secs. L’utiliser finement ciselé.  Le romarin s’harmonise parfaitement avec le thym et l’ail.

En tisane : Tisane digestive ; versez une tasse d’eau bouillante (200 ml) sur une cuillérée à café bombée de feuilles de romarin séché. Couvrez et faites infuser 10 minutes. Filtrez et buvez avant les 2 principaux repas. Pour tirer profit de ses propriétés diurétiques, vous pouvez boire 2 à 3 tasses de cette tisane par jour. Vous pouvez y ajouter miel et citron si vous le souhaitez. 
Voici un lien où vous pourrez trouver votre romarin de qualité 🙂 https://www.herbonata.fr/art-romarin-bio-feuille-2068.htm

Vin médicinal : Pour fortifier votre mémoire, votre cœur et votre foie. Poser au fond d’une cruche 3 ou 4 rameaux frais ou 4 cuillères à soupe de feuilles sèches ciselées. Versez dessus un bon vin blanc et faire macérer 8 jours. Filtrez et transvasez dans une bouteille. Boire 1 ou 2 petits verres de cette préparation par jour.

Par voie externe : Les bienfaits du romarin sont bénéfiques en application externe, il aide à lutter contre les affections bénignes de la peau : infections, plaies superficielles, etc. Grace à son action antimycosique, antiseptique, et antibactérienne, il permet de lutter contre certains agents pathogènes, et s’utilise pour le nettoyage de la peau et des zones génitales. L’eau florale de romarin a des propriétés astringentes, elle équilibre les peaux grasses et/ou acnéiques vous pouvez l’utiliser le soir pour nettoyer votre visage.

Autre vertu, le romarin permettrait de stimuler et accélérer la pousse des cheveux, pour cela vaporisez l’hydrolat de Romarin à Verbénone sur le cuir chevelu 1 à 2 fois par jour, notamment après un shampoing.

En huile essentielle : On peut l’appliquer sur la peau soit par légers massages (en cas de petite plaie, de douleurs musculaires ou articulaires, par exemple), soit par frictions pour soulager un système respiratoire encombré.

En gemmothérapie : Une macération de jeunes pousses en pleine division cellulaire.  5 gouttes trois fois par jour apportera un effet protecteur au niveau des cellules et du système hépatique. Je vous conseille la macération des laboratoires Santarel d’une qualité exceptionnelle. 
https://www.santarel.com/fr/produit/romarin/grom.awp?idlc=BS94

A votre romarin… 🙂

 

 

Pas de commentaire

Poster un commentaire