Compote de pomme curcuma - Béatrice Svitone Naturopathe Vincennes
Compote de pomme curcuma, un étrange mélange qui donne une saveur douce à votre compote et une jolie couleur orange très automnale, aux vertus médicinales impressionnantes
Pommes, curcuma, antiinflammatoire, antibactérien, antioxydant, cicatrisant, purifiant, obésité, cholestérol, colon irritable, potassium, vitamines A C B, minéraux, fer, magnésium, asthme, diabète, psoriasis, acné, eczéma, infections respiratoires, quercétine
2480
post-template-default,single,single-post,postid-2480,single-format-standard,qode-social-login-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.1,fs-menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive

Compote de pomme curcuma

« Une pomme par jour éloigne du médecin pour toujours » 

Etrange mélange qui donne une saveur douce à votre compote et une jolie couleur orange très automnale…

Les pommes sont des fruits d’automne, un fruit qui regorge de bienfait pour notre santé. Riche en fibre et élevée en quercétine, un puissant antioxydant, qui a un effet favorable sur la fonction respiratoire, protégeant de l’asthme et des affections respiratoires.

Les fibres de la pomme contribuent à prévenir le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète et d’obésité et certains cancers, notamment celui du poumon et colorectal. La pomme ne s’arrête pas là, les pectines qu’elles contiennent réduit l’absorption du sucre au niveau de l’intestin grêle qui permet de réduire le taux de cholestérol sanguin. La teneur en fibres insolubles et solubles (en moyenne 2g/100g), en fait une alliée du bon fonctionnement intestinal. Les premières aident à lutter contre la constipation, les secondes contre la diarrhée. Un équilibre parfait donc qui, de plus, stimule les fonctions immunitaires des bonnes bactéries du côlon.

La pomme est à la fois énergétique et protecteur cellulaire. Elle est riche en vitamines C, A et B mais est également gorgée de minéraux et oligoéléments (calcium, magnésium, potassium, fer, sélénium, zinc…), Elle apporte également une bonne hydratation (elle contient près de 90% d’eau), indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Sa richesse en antioxydant et surtout en polyphénols en fait un soin anti-âge de choix en luttant contre les radicaux libres qui accélèrent le vieillissement cellulaire, y compris cutané.

Le curcuma est une épice aux nombreuses propriétés, préventives et curatives, principalement utilisée pour ses vertus anti-inflammatoires et antioxydantes afin de prévenir certains cancers et protéger des maladies liées au vieillissement. Il est efficace pour soulager les inflammations qui touchent la plupart des organes et tissus du corps humain : système digestif, système nerveux, peau, articulations, muscles, tendons, etc. Que ce soient les maladies auto-inflammatoires, auto-immunes ou les affections inflammatoires d’origine indéterminée, une consommation régulière de curcuma permet de soulager les symptômes et douleurs associées, cela en inhibant un enzyme responsable de la synthèse des prostaglandines inflammatoires. Le curcuma permet de lutter contre les acidités et reflux acides de l’estomac, soit par une consommation régulière dans la cuisine, ou bien au moment des symptômes, grâce à une infusion de curcuma avec un trait de jus de citron et du miel. Un véritable trésor pour le système digestif, il lutte efficacement contre les ballonnements, les nausées, la constipation. De belles infusions de curcuma soulage les symptômes du colon irritables et autres maladies inflammatoires intestinales.

Le curcuma a bien d’autres vertus, cicatrisantes, antibactériennes, antiseptiques et apaisantes. Il est utilisé sous forme de pâte pour combattre le psoriasis, l’eczéma ou l’acné. En inde le curcuma est utilisé contre la repousse des poils il est inséré dans la composition des masques et pâtes épilatoires.

Le curcuma est un excellent purifiant qui, consommé régulièrement, purifie le sang et les organes (foie, vésicule biliaire, etc.) et tout l’organisme. En médecine asiatique, il est employé pour soigner les affections hépatiques (hépatite, jaunisse, cirrhose) et les calculs biliaires.

Recette

Perso j’ai utilisé les pommes du jardin, la reinette clochard qui est une pomme ferme, juteuse, sucrée et acidulée.

  • 1 kg de pomme
  • 1 cc café raz de racine de curcuma
  • 10 cl d’eau

Préparation

  • Laver et couper les pommes en petits morceaux sans les éplucher, enlever seulement le cœur
  • Laver et tailler en rondelle puis émincer le curcuma sans l’éplucher également
  • Insérer le tout dans une casserole et versez les 10 cl d’eau
  • Faire compoter environ 20 mn puis mixez le tout

Bonne dégustation !!

 

Pas de commentaire

Poster un commentaire

RDV Cabinet & Visio - Crenolib.fr