Comment détoxifier votre enfant des vaccins - Béatrice Svitone Naturopathe
1602
post-template-default,single,single-post,postid-1602,single-format-standard,qode-social-login-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.1,fs-menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive
COMMENT DÉTOXIFIER VOTRE ENFANT DES VACCINS

Comment détoxifier votre enfant des vaccins

Les nouveaux vaccins ont versés beaucoup d’encre et généré beaucoup d’angoisse chez les parents sans vous apporter de réelle solution pour y pallier. Mais il y a toujours une solution à tout 😁

La préparation du corps à recevoir un vaccin peut se faire avant la vaccination et est d’ailleurs conseillé. Une prise en dose homéopathique de Thuya est souvent prescrit ou le remède homéopathique du vaccin reçu, mais une détoxination des métaux lourds est toutefois souhaitable par la suite même plusieurs semaine après.

La détox d’un enfant doit se faire en toute douceur et lentement. Elle se déroulera sur trois semaines. Voici les différentes étapes que je vous conseille :

  • Délogez les métaux lourds présent dans l’organisme

1. Passez les ingrédients suivant à l’extracteur de jus (ou au blender avec un peu d’eau pour en faire un smoothie si vous n’avez pas d’extracteur). Pas avant 3 ans ! Pour les plus jeunes je vous conseillerai selon l’âge et la condition physique de votre enfant.

Ingrédients:

 Un quart de bouquet de coriandre ou persil

 Deux pommes juteuses

Vous pouvez ajouter une cuillère à café de miel mais il est préférable de le boire sans. Les quantités sont variables selon l’âge de votre enfant et une dose par jour suffit.

2. Alimentation :

Il est indispensable de ne pas faire entrer d’autre déchet dans l’organisme aussi il est conseillé d’éviter tous les aliments n’ayant aucune valeur nutritive :

 Farine blanche

 Huiles hydrogénés

 Plats préparés

D’autre part

 Limitez le lait de vache, le lait d’amande est un excellent substitut et est également riche en calcium, oméga 3 et oligoéléments.

 Limitez la consommation de viande et choisissez des aliments d’origine biologique, préparez des plats simples et favorisez les fruits (principalement les fruits rouges d’origine biologique) et légumes crus de saison.

 Augmentez la consommation de légumes verts, la chlorophylle étant un excellent antioxydant.

 Privilégiez les farines complètes, limitez le blé et favorisez le millet, quinoa, sarrasin, riz brun

 S’il n’y a pas d’intolérance ou d’allergie insérez les oléagineux (amandes, noisettes, noix etc…) soit à croquer, soit en poudre à insérer dans les compotes ou yaourt, soit sous forme de lait, soit sous forme d’huile à ajouter cru dans ses petits plats.

  • Bain détoxifiant :

Ingrédients:

 200g de sel d’epsom

 200g de bicarbonate de soude

 200g d’argile bentonite

Il est possible d’insérer également des huiles essentielles mais celles-ci dépendent de l’âge de l’enfant, je vous laisse le soin de consulter si tel était le cas.

  • Ouverture des émonctoires (permet de nettoyer le corps en profondeur)

Boire beaucoup d’eau faiblement minéralisée comme la Mont Roucous, Montcalm ou la Rosée de la Reine. Les déchets contenus dans le corps seront attirés par l’eau à densité très faible. Vous pouvez ajouter un peu de citron ou de miel dans l’eau.

Baladez-vous en pleine nature, soyez le plus possible au contact des arbres, de la mer, de la rivière, du soleil, de la terre, jardinez ensemble, jouez pieds nus dans l’herbe, cela lui permettra de se recharger

Appliquez une bouillotte chaude sur le foie au moment du coucher. Le sommeil est réparateur, on se couche tôt! Évitez les veilleuses qui perturbent les rythmes circadiens, ce sont les rythmes générés à l’intérieur de notre corps par un mécanisme temporel interne (température corporelle, hormones, cardiaque, humeur, niveau d’éveil, mémoire, vigilance corps ) et limitez les écrans stressants.

  • Cure de probiotique

Le vaccin atteint la flore intestinale qui a souvent par la suite du mal à se remettre en place. Une flore bien équilibrée est essentielle pour le bon développement du système immunitaire. Si votre enfant a réagi à la suite du vaccin (fièvre, pleurs, maux de ventre etc.), cette étape sera particulièrement importante pour qu’il récupère plus rapidement. Les probiotiques utilisés varieront en fonction de l’âge de l’enfant.

Pas de commentaire

Poster un commentaire