Les allergies saisonnières comment faire? - Béatrice Svitone Naturopathe
1906
post-template-default,single,single-post,postid-1906,single-format-standard,qode-social-login-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.1,fs-menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive

Les allergies saisonnières comment faire?

Les allergies saisonnières comment faire?

Vous souffrez d’allergie saisonnière, il y a toujours un moyen d’agir pour renforcer votre immunité 🙂

Pourquoi suis-je allergique ?

La réaction allergique fait intervenir un type de globule blanc qui produit des immunoglobulines E (IgE) au contact des substances considérées comme étrangère (les allergènes).

Considérant que ce n’est pas normal d’être allergique, il s’agit d’une anomalie du fonctionnement des défenses du corps qui  devient trop réactif vis-à-vis des substances et la libération d’histamine qui en découle est trop forte, voyons comment s’en sortir.

Comment ça se manifeste ?

Il y a 4 voies d’expression possibles, cutanée, oculaire, nasale et laryngée qui vont s’exprimer soit par des rougeurs, des inflammations, des démangeaisons (rhume des foins), des difficultés à respirer. S’ajoute souvent une grande fatigue et sur certaine personnes une hyper irritabilité.

Comment agir ?

Indépendamment des traitements antihistaminiques qui reste efficaces, mais à utiliser que sur du court terme car l’organisme finit par s’accoutumer sans que le terrain ne soit traité. D’autre part ils peuvent engendrer des effets soporifiques. Les corticoïdes sont prescrit également dans certain cas, mais on sait que sur le long terme l’absorption d’hormones stéroïdiennes compte pas mal d’effet secondaire.

Comment prendre en charge naturellement ?

En gémmothérapie

Personnellement je conseille très régulièrement en gémmothérapie le Bourgeon de Cassis (Ribes Nigrum), facile d’absorption pour les enfants comme les adultes et très efficace,  15 gouttes dans  un peu d’eau et le soulagement se fait ressentir dans le quart d’heure qui suit.

Mais là encore nous traitons le symptôme, qui apporte un grand soulagement, mais le terrain ne sera toujours pas traité. Il faudra donc y associer une autre alternative.

En Herboristerie

Le plantain lancéolé, qui peut être utilisé sous différentes formes selon ce que nous traitons, en infusion, en compresse ou en macération. Existe en poudre, gélule, tisane, extrait hydro-alcoolique.

L’ortie piquante la plus intéressante car elle sature lentement les récepteurs à l’histamine de sorte que celle-ci ne puisse plus se fixer en présence de l’allergène.  C’est la plante de désensibilisation par excellence.  Elle existe sous différentes formes également, tisane, poudre, gélule, extrait hydro-alcoolique, macération. À adapter selon l’individu

Ces protocoles sont à faire sous forme de cure.

En micro nutrition

La Quercetine sous forme de gélule, à utiliser tant en préventif qu’en traitement saisonnier.

Le cassis sous forme de gélule efficace pour réduire les symptômes oculaires et nasaux

Les comprimés d’œuf de caille qui augmenter naturellement la tolérance aux diverses agressions environnementales telles que la poussière, le pollen, les acariens ou encore le poil d’animaux.

En aromathérapie

Huile essentielle d’estragon, a raison d’une goutte directement sur le poignet 2 à 3 fois par jour, calme dans les minutes qui suivent. Efficace pour calmer les symptômes.

Voilà quelques pistes pour agir sur vos allergies saisonnières, mais le mieux étant toutefois de consulter afin d’adapter votre prise en charge.

Pas de commentaire

Poster un commentaire