Le zinc indispensable à notre immunité - Béatrice Svitone Naturopathe Vincennes
Le zinc est un élément vital et indispensable son rôle antiviral est scientifiquement prouvé
oligo élément, zinc, nutriment, immunité, alimentation, système immunitaire, covid
2366
post-template-default,single,single-post,postid-2366,single-format-standard,qode-social-login-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.1,fs-menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive
© Denise Husted

Le zinc indispensable à notre immunité

Pourquoi du Zinc ?

L’oligothérapie, est l’utilisation thérapeutique des oligo-éléments, oligo venant du grec « petit » ou « peu abondant ». La mise en lumière de son importance a été dans les années 1930 par Ménétrier. Il ne s’agit pas d’une source d’énergie directe mais le rôle des ces éléments chimiques présents dans l’organisme en quantité infinitésimale (0.01% du poids) ne reste pas moins important, voire indispensable à la production des protéines ainsi qu’au bon fonctionnement de nos cellules.

Les 12 nutriments indispensables sont d’origine minérale, le fer, le zinc, le cuivre, l’iode, le sélénium, le manganèse, le molybdène, le bore, le chrome, le cobalt, le fluor et le vanadium. Ils ne peuvent être produits par notre corps, il est donc vital d’avoir une source externe pour pourvoir à nos besoins.

Le zinc est un élément vital et indispensable à l’action enzymatique de la thymuline dont le rôle est essentiel en immunité. C’est un régulateur des diverses fonctions hypophysaires. Son rôle antiviral est scientifiquement prouvé et nous en avons largement entendu parler durant cette crise sanitaire du Covid 19.Chiffres-clés concernant l'épidémie de COVID19 en France - data.gouv.fr

Le zinc protège le corps humain de la pénétration des virus et inhibe directement la réplication virale, il équilibre la réponse immunitaire et permet d’éviter les surinfections bactériennes et autres complications.

La carence en zinc est causée par des facteurs alimentaires ou en maladie héréditaire. Avant d’envisager toute supplémentation il est important d’effectuer au préalable un dosage sérique, le taux sanguin de zinc doit être environ de 1.25 mg par litre de sang. Les principaux symptômes d’une carence en zinc sera perte de cheveux, diarrhées, retard de croissance, malformations fœtales, fatigue, perte d’appétit, troubles de la glycémie, troubles de la fertilité, autisme, maladies neurodégénératives et système immunitaire en berne.

Comment nous ressourcer en Zinc

L’assiette reste toujours le premier reflexe santé, une assiette diversifiée et équilibrée empêchera le cycle vicieux de carence.

Les protéines animales sont riches en zinc hautement assimilable, le plus riche étant l’huitre, le foie de veau, le steak haché et le jaune d’œuf bio.

Dans le règne végétal nous les trouverons en plus forte proportion dans les légumineuses, les céréales complètes, les oléagineux, le shiitaké, les graines et les figues séchées.

Mais attention dans une même assiette d’apport de zinc éviter les aliments riches en calcium et en fer qui en diminuerait l’absorption. Il en sera de même avec la consommation de café, de tabac et trop d’alcool.

Voilà une manière simple de prendre soin de soit 😊

Eviter l’auto supplémentation, il est toujours préférable d’avoir la recommandation d’expert avant d’envisager des compléments alimentaires. Un surdosage entrainera l’effet inverse et provoquera des effets secondaires importants : affaiblissement du système immunitaire, indigestion, nausées et vomissements, problèmes intestinaux (diarrhée), maux de tête, fatigue et affection cutanée.

 

Inscrivez-vous à notre

 

Pas de commentaire

Poster un commentaire