LE PLANTAIN - Béatrice Svitone Naturopathe Vincennes
Au Moyen-Age, Sainte Hildegarde le conseillait pour ses vertus cicatrisantes et expectorantes. Le plantain sa cueillette et ses recettes
plantain, plantago, allergie, asthme, anti-inflammatoire, toux, angine, maux de gorge, béchique, bains d'yeux, piqûres insectes, piqûre d'ortie, sirop de plantain, cueillette sauvage
2540
post-template-default,single,single-post,postid-2540,single-format-standard,qode-social-login-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.1,fs-menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive

LE PLANTAIN

(Grand, moyen ou lancéolé)

Il existe des plantes peu utilisées alors qu’elles s’y trouvent en abondance. Le plantain est présent dans les jardins, abord des champs, dans les prairies, un peu partout dans le monde. Piétiné et considéré comme une mauvaise herbe dont il faut se débarrasser, peu de personne connaisse ses utilisations pratiques et ses propriétés médicinales.

Connu sous le nom de Plantago major et plantago lanceolata, Plantago vient du latin Planta « plante des pieds » et ago « je pousse ». La forme des feuilles du grand plantain rappelle un peu le pied humain, alors que le plantain lancéolé s’appelle également « oreille de lièvre » ou « Herbe au charpentier ».

Peu utilisé dans notre culture, il s’agissait d’une des plantes les plus réputées dans la médecine traditionnelle. Des traces de son utilisation apparaissent dès la Grèce Antique. Pline lui attribuait le mérite de soigner 24 maladies dont la toux, les fièvres et l’utilisait tout aussi bien par voie externe que par voie interne. Dioscoride, après lui, l’employa beaucoup pour combattre les fièvres, les problèmes de peau et les hémorragies. Il paraîtrait même que le plantain entrait dans la composition de la fameuse potion magique des druides. Au Moyen-Age, Sainte Hildegarde le conseillait pour ses vertus cicatrisantes et expectorantes.
Un ancien proverbe dit : “On a plus vite fait de chercher du plantain que d’aller chez son médecin.”

Grâce à son mucilage, le plantain est un remarquable anti béchique (agit contre la toux, expiration bruyante et spasmodique de l’air). Il fluidifie les sécrétions bronchiques et permet l’expectoration dans les toux et adoucit la gorge.

Anti-inflammatoire en externe il soulage les yeux irrités que l’on applique en compresse ou bains oculaires. On s’en sert également pour traiter les inflammations de la bouche, de la gorge et de la peau. Il aide à surmonter les piqûres et démangeaisons des moustiques et autres petites bêtes estivales.

Les parties utilisées

Si vous faites des cueillettes sauvages bannissez les endroits qui sont trop pollués. A titre médicinal n’utilisés que les feuilles et les racines, les graines seront réservées pour les oiseaux qui les adorent.

Sa cueillette et sa conservation

Cueillir les feuilles en été, les étaler sur du papier absorbant en couche mince, sans les manipuler et les faire sécher à l’air libre. Conservez les feuilles sèches dans un papier kraft.

Les recettes

  • Pour un usage béchique, préparez une tisane en versant une tasse d’eau bouillante sur une grosse pincée de plante. Couvrir et laissez infuser 10-15 mn. Filtrez puis consommez à petit gorgée. 2 à 3 tasses par jour son conseillées.
  • En cas d’angine ou de maux de gorge, faire la même préparation mais en plus concentrée, 2 pincées de feuilles et laissez infuser 20 minutes. Laissez refroidir et utilisez en gargarisme 3 fois par jour dont 1 au coucher.
  • Pour les bains d’yeux c’est la même décoction concentrée mais à utiliser en compresse ou bain d’yeux.
  • Pour les piqûres d’insecte ou d’ortie. Enlevé tout d’abord le dard s’il y a lieu. Froissez les feuilles de plantain fraîches pour en extraire le suc végétal et frottez l’endroit piqué.
  • Sirop de plantain

Ingrédients : Feuilles, tiges et racines fraîches de plantain lancéolé.

Préparation : Bien laver le plantain en le laissant tremper un moment dans de l’eau.

  • Couvrir d’eau le plantain dans une casserole.
  • Cuire à feu doux pendant 2 heures.
  • Presser la préparation et la filtrer
  • Ajouter du sucre de canne (environ 700 g pour l’équivalent d’une casserole).
  • Recuire (possibilité d’ajouter une poignée de baies de genièvre séchées).
  • Mettre en petites bouteilles chaudes, fermer hermétiquement.

Utilisation : Lors de toux ou de bronchite.
Posologie : À utiliser 1 à 2 cuillères à soupe(s) de ce sirop dans du thé chaud 2 à 3 fois par jour

  • Salade de plantain, vous pouvez insérer quelques feuilles de plantain à votre salade
  • Soupe de plantain cueillez une belle botte de plantain et la faire cuire en soupe avec des pommes de terre et 4-5 graines de genévrierUne adresse que j’affectionne pour trouver votre plantain, vous pouvez me contacter pour obtenir un code promo si vous le souhaitez 😉  https://www.herbonata.fr/art-plantain-feuille-coup-e-6550.htm

Bonne cueillette et à votre plantain 😊

 

Pas de commentaire

Poster un commentaire